Messages récents par Ibrahim DIABAKHATE

INNOVATION Mobile Money : un marché de 250 millions de clients en Afrique subsaharienne d’ici à 2019

Selon une étude du cabinet Boston Consulting Group, en Afrique subsaharienne, les services financiers sur mobile pourraient rapporter au moins 1,5 milliard de dollars d'ici à 2019 et viser un marché de 250 millions de personnes.

En dépit de l'effervescence autour de la montée en puissance des services bancaires et de paiement mobile en Afrique, le "mobile money" n'en est qu'à ses tous débuts dans la région. Et c'est le moment pour les banques et les opérateurs de téléphonie mobile de bâtir une stratégie gagnante, qui anticipe la croissance à venir de ce secteur. C'est en substance le message que contient "Africa blazes a trail in mobile money" (l'Afrique ouvre la voie dans les services financiers sur mobile), un nouveau rapport du Boston Consulting Group.

DEBRIEF D’UN AFTERWORK SOLIDAIRE

Depuis quelques temps maintenant, Ibrahim Diabakhate, organise chaque mois un afterwork afin que ses nombreux partenaires puissent se rencontrer. C’est l’occasion de partager nos expériences, nos idées pour construire un monde plus solidaire.

LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ PAR LES TRANSFERTS DE FONDS

Transferts de fonds des migrants et développement

« L’impact des migrations a toujours été important dans les économies de départ (d’origine des migrants) grâce aux transferts de fond »[1] et le sont de plus en plus comme en témoigne le rapport des experts économiques de l’OCDE sur le financement du développement d’Août 2014. Dans cet article nous reviendrons sur ce lien entre transfert de fond des migrants et lutte contre la pauvreté, notamment au travers de travaux d’économistes sur le sujet. Enfin nous verrons en quoi le banking mobile est une solution adaptée pour faciliter ce type de flux vers l’Afrique subsaharienne.

Commentaires récents par Ibrahim DIABAKHATE

Pas de commentaires par Ibrahim DIABAKHATE encore.